Description des illustrations de gauche à droite:
  •  
  • L' "Habitation" de Québec
  •  
  • Jacques Cartier prend possession du territoire
  •  
  • Une maison de colons
     
    Au 10e siècle, des Vikings (ou Scandinaves) viennent s'installer sur l'île de Terre-Neuve. Erik le Rouge et son fils, Leif Eiriksson, sont les responsables des principales explorations vikings en Islande, au Groenland et sur les côtes nordiques de l'Amérique. Ils tentent de fonder des colonies permanentes dans le nord de l'Amérique, et ce, 500 ans avant l'arrivée des grands explorateurs. L'Anse-aux-Meadows, à l'extrémité nord de Terre-Neuve, offre des vestiges de leur occupation.

    Aux alentours de l'an 1 500, les Européens commencent à explorer le nouveau continent « découvert » par Christophe Colomb en 1492. Recherchant un passage plus court vers les Indes au nord-ouest de l'Amérique, plusieurs explorateurs européens s'aventurent sur les eaux inconnues et découvrent un tout nouveau territoire. En 1497, Jean Cabot parcourt la côte est du Canada et réclame l'île de Terre-Neuve au nom du roi d'Angleterre. En 1501, les frères Corte Real du Portugal explorent à leur tour l'est du pays, suivis en 1521 par João Alvares Fagundes, qui établit une colonie sur l'île du Cap-Breton, et en 1524 par Giovanni Verrazanno, un explorateur italien qui travaille pour la France.

    À la suite de ces expéditions, la rumeur voulant que les côtes nord-américaines regorgent de poissons se répand rapidement. Plusieurs pêcheurs viennent s'installer à Terre-Neuve où la morue est abondante. De nombreux morutiers français, anglais, espagnols, basques, portugais s'installent sur les côtes de Terre-Neuve d'abord d'une manière saisonnière, puis de façon permanente. Ce sont les Français qui, les premiers, font des efforts afin d'établir des colonies commerciales, puis ensuite des colonies de peuplement.

    Quand Jacques Cartier prend possession du territoire canadien en l'honneur du roi de France en 1534, ce dernier se croit responsable du Canada, de son développement, de ses richesses et de ses populations. Cependant, bien avant les Français, de nombreux peuples s'y sont déjà installés. Les autochtones vivent sur le territoire nord-américain depuis déjà longtemps. Des peuples algonquiens occupent le Bouclier canadien et les Appalaches. Les Iroquoïens vivent dans la vallée du Saint-Laurent et dans la région des Grands Lacs. Les terres fertiles, la grande diversité de la végétation et le climat leur ont permis de bâtir des villages et de cultiver la terre.

    L'occupation et la possession du territoire ont toujours été une source de rivalité entre les grands empires européens, qui veulent accroître leur puissance respective et profiter des richesses naturelles, souvent au mépris des premiers habitants des territoires explorés.

    Les Espagnols et les Portuguais se trouvant en Amérique du Sud, les Français d'abord, puis les Anglais font beaucoup d'efforts afin de coloniser les terres canadiennes. Axé surtout sur la disponibilité des produits rentables, le développement du territoire canadien commence sur la côte est, dans les provinces maritimes. Avec l'augmentation de la population, la colonisation des terres est ensuite de plus en plus dirigée vers l'Ouest. Aujourd'hui le Canada est un immense pays s'étendant de l'Atlantique au Pacifique.